Louis-Jean Cormier

Prix régulier : 40,00 $

Quand la nuit tombe

Deux ans de repos
Deux ans de voyages
Deux ans pour m’inspirer
Deux ans pour écrire
Deux ans qu’on ne s’est pas vu
Deux heures pour se revoir
Deux heures pour te chanter du nouveau
Deux heures pour revisiter le passé
Deux heures pour reprendre où l’on s’était laissé
J’ai vraiment hâte de te retrouver

 

Biographie de Louis-Jean Cormier

Louis-Jean Cormier est né à Sept-Îles, le 26 mai 1980. Auteur-compositeur-interprète québécois, Il hérite de son amour pour la musique de sa famille. Ancien prêtre, son père l’initie aux chansons de Robert Charlebois, Jean-Pierre Ferland, Félix Leclerc….Très jeune, Louis-Jean côtoie des artistes et s’imprègne du milieu de la musique à la Maison Lebreux, lieu de naissance de sa mère. Dès l’âge de 2 ans, il apprend à jouer au piano, et s’initie à la guitare sur les chansons de Jean-Pierre Ferland. Lors du Festival en chanson de Petite-Vallée en 1994, il joue pour la première fois devant un public, en l’honneur de Michel Rivard.

Il monte le groupe Karkwa en 1998 avec des amis, alors qu’il s’initie au jazz au cégep Saint-Laurent, à Montréal. Le groupe prend part au concours Cégeps en spectacle en 1999, et participe au Francouvertes en 2001. L’artiste québécois est imprégné de la musique de Bob Dylan, en tournant avec Vincent Vallières en tant que guitariste-accompagnateur.

 Louis-Jean Cormier séduit le grand public grâce à l’album de son groupe « Les Chemins de verre » qui obtient le prix de musique Polaris, en 2020. La sortie de son album « Le treizième étage » en 2012, marque le début d’une carrière solo.

Il participe également à l’émission de TV « La Voix » en tant que coach en 2014. L’année 2015 marque la sortie de son deuxième album solo « Les grandes artères ». En 2016, il se sépare de son agente et partenaire, Krista Simoneau, et inaugure le studio Dandurand à Montréal. Il finit par prendre deux années de repos, pour surmenage professionnel. En 2019, il officialise sa relation avec la présentatrice Rebecca Makonnen, à l’issue de deux années de ouï-dire. « Quand la nuit tombe », son troisième album solo, voit le jour en mars 2020. Avec la chanteuse Marie-Pierre Arthur, ils participent aux albums de l’un et de l’autre, notamment avec quelques titres tels que « Bull’s Eye », « Je me moi », ou encore « Si tu savais », « Pour une fois » etc. En 2017, le mélomane prend part à la saison 1 et 2 de l’album « Microphone ».

 

Ses récompenses et collaborations

De plus, il obtient de nombreuses récompenses à travers les ans. En 2006, il obtient le prix Félix pour l’auteur-compositeur de l’année pour « Les tremblements s’immobilisent ». En 2008, on lui décerne le prix GAMIQ pour l’artiste de l’année et l’auteur-compositeur de l’année. Louis-Jean obtient également le prix Félix pour l’auteur-compositeur de l’année pour « Le volume du vent », et le prix Félix aussi, pour le Groupe de l’année, Karkwa.

On lui remet, en outre le prix de la chanson écho (SOCAN), pour « Oublie pas ». En 2010, l’artiste québécois est une fois de plus couronné du Prix Polaris pour le meilleur album de l’année au Canada, pour « Les chemins de verre ». Le prix Juno lui est décerné pour l’album francophone de l’année, en 2013. Pour sa tournée, « Le treizième étage », il reçoit le prix Félix pour le spectacle de l’année.

Auteur-compositeur-interprète, il réalise aussi des albums, notamment «Le choix de l’embarras» de David Marin, mais aussi « Portraits de famine » de Philippe Brach. En 2019, il compose la musique du film «Kuessipan» de Myriam Verreault, qui a remporté le Prix du meilleur long métrage. Il participe également à l’album «Eponyme» de Lisa Leblanc, et réalise l’album en l’honneur de Gaston Miron, «12 hommes rapaillés». L’année 2020 n’est pas en reste, puisqu’il y est gratifié du prix Félix pour l’album de l’année pour «Quand la nuit tombe», le prix adulte contemporain, ainsi que le prix de l’auteur ou du compositeur de l’année.

Vous aimerez aussi

Beyries

Soirées branchées Hydro-Québec
11 février 2022
20h00
Prix régulier : 35,00 $